6 commentaires

  • Bertrand 17 août 2009 - 17 h 14 min Répondre

    souloir est vraiment un beau verbe, quil serait dommage de voir disparaître à cause de quelques ignares

  • Bertrand 17 août 2009 - 17 h 15 min Répondre

    =qu’il serait dommage, pas qui…

  • Bertrand 17 août 2009 - 17 h 18 min Répondre

    je précise: souloir est un mot poétique, vive la poésie et tant pis pour les foutriquets qui voudraient le supprimer de notre quotidien!

  • petit haut 18 août 2009 - 19 h 07 min Répondre

    Pour nos amis hispaniques, « avoir l’habitude de » se traduit par « soler » équivalent de « souloir » en français. Eh oui voila un joli moyen d’apprendre des langues étrangères, si on remonte le temps linguistique, le français se confond avec l’espagnole. Ce qui n’est pas étonnant sachant que toutes les langues sud-européennes sont issues du gaulois !!!!

  • Remus/Remi 22 octobre 2009 - 12 h 16 min Répondre

    Soler en espagnol, bravo de la remarque
    latin : solere / espagnol : soler
    L’espagnol est la langue vivante qui est restée la plus proche du latin
    Parlez latin aux espagnols et ils vous comprendront
    sum
    es
    est
    sumus
    estis
    sunt

  • Remus/Remi 22 octobre 2009 - 12 h 23 min Répondre

    Pour souloir, apprenons par coeur l’épitaphe de Jean de La Fontaine :

    Jean s’en alla comme il était venu,
    Mangea le fonds avec le revenu, (=dilapida sa fortune)
    Tint les honneurs choses peu nécessaires (bravo)
    Quant à son temps, bien sut le dépenser :
    En fit deux parts, dont il soulait passer
    L’une à dormir, et l’autre à ne rien faire.

Ecrire un gentil commentaire

Merci de partager ce billet !

Souloir