Prandial

Ne soyez plus le rustre, le boulet tout droit sorti de sa Lorraine profonde et sachez évoquer, tout comme les Djeun’s narrent leur raves vespérales, vos plus captivantes siestes post-prandiales (ou vos plus sympatiques indigestions post-prandiales pour les lendemains de fêtes…).
Prandial : [adj] relatif aux repas.
Post-prandial : qui se produit après les repas
A noter, le seul exemple proposé par le dictionnaire est la diarrhée prandiale…

5 commentaires

    1. Le stylo magique ou la meilleure antisèche high-tech !
  • rene gommes 6 mai 2011 - 16 h 00 min Répondre

    joli mot… qui m’est venu à l’esprit alors que je cherchais comment dire « du week-end ». J’ai utilisé « weekendéen » de manière humoristique, mais je me demande si « après la semaine » pourrait se dire « post-hebdomadaire » (sur « post-prandial »), post-settimanal (influence italienne), post-semainal (bof!), sabato-dominical (encore les Italiens!) . Il est d’ailleurs curieux que, à part dimanche, les jours de la semaine n’aient pas d’adjectifs correspondants!

    wergosum

    • Albocicade 13 avril 2013 - 15 h 43 min Répondre

      Que nenni, René, le « week-end » n’est pas « après » la semaine, mais n’en est que le finissement. Notez, par ailleurs que cette finissance de semaine » héritée de la perfide Albion intègre, sans que cela soit dit, le « début » de la semaine suivante. En effet, le samedi est le septième jour de la semaine, qui n’en compte que sept. Dimanche est le premier jour et lundi le second… Pour vous en convaincre, regardez comment nos voisins portugais ou grec nomment leurs jours. Quant à cette douce torpeur qui vous assaille en fin de repas, et à laquelle vous ne succombez jamais, pratiquant assidument la procrastination active (qui consiste à toujours reporter une sieste à plus tard), elle a pour nom « somnolence post-prandiale ».

  • noorkhan 4 juin 2011 - 15 h 05 min Répondre

    pourquoi la Lorraine, elle nous a donné Jeanne d’Arc; vous auriez pu parler de la Creuse qui serait plus approprié de par le peu de densité dela population depar son éloignement du gra&nd PARIS les populations doivent être moins éduques que la moyenne nationale

  • wergosum 13 avril 2013 - 16 h 24 min Répondre

    Intéressant… Très intéressant! Ainsi la semaine commencerait le dimanche. Pourquoi pas. Sur mon calendrier électronique, je peux choisir, et j’ai choisi le lundi! Je rappelle quand même que quand je travaillais à Rome, on disait « bon week-end » de deux façons différentes: « buon fine settimana » mais aussi « buona domenica » qui couvrait implicitement le samedi aussi. Quant à « prandial », le mot est beaucoup plus commun en italien qu’en français. Il existe aussi dans la toponymie d’un petit village belge de wallonie: le lieu-dit « al prandjâle » (« à la prandiale ») désigne un endroit ou les bergers se retrouvaient pour faire la sieste.

    Je ne sais pas pourquoi, j’aime le mot « prandial ». Presque autant que « agrimenseur », « barbitonseur », « affouage »et quelques autres.

  • Syracuse 29 septembre 2014 - 16 h 27 min Répondre

    Avec l’explosion des diabétiques, surtout de l’identification de ceux qui ignorent qu’ils le sont, le mot composé : « post-prandial » va devenir très courant.
    Il s’agit d’une prise de sang réalisée dans les 2 heures qui suivent le repas principal, ce qui permet l’analyse du comportement du pancréas et sa capacité à créer de l’insuline naturelle.
    Désolé de faire preuve de pédanterie, mais je suis certain que ce mot sera beaucoup plus courant dans les années à venir!
    P.S. Je ne suis pas médecin, mais forcé à m’intéresser à ce vocabulaire pour raison de sante.

Ecrire un gentil commentaire

Merci de partager ce billet !

Prandial