Oblatif

Quelqu’un avait traité, via le net, une autre personne de "Grand Eunuque Oblatif". Très enthousiasmé par cette insulte plus jolie et originale que "sal kon" ou "t 1 batar 2 ta mer", j’ai voulu combler un peu le gouffre de mon ignorance en consultant mon dictionnaire:

Oblatif, adj., "qui s’offre à satisfaire les besoins d’autrui au détriment des siens propres".

Rien à ajouter, l’insulte était belle.