À propos de Arnaud Delafaute
Fantaisiste désabusé. Je m'exprime par l'humour car je ne sais pas jouer de la guitare. Vous ne me verrez pas à la télé. Le premier qui me traite d'artiste a ma main sur la gueule.

19 commentaires

  • Golmote 5 février 2010 - 11 h 58 min Répondre

    Béééh… pourquoi t’as protégé la vidéo sur Dailymotion ? o_O
    Comment tu veux qu’on fasse tourner ça sur Facebook après, hein ?!
    Ca complique considérablement la chose !

    (La vidéo est malgré tout excellente, comme souvent =D )

    • Arnaud Delafaute 5 février 2010 - 12 h 18 min Répondre

      Oups. J’upload mes vidéos à l’avance et je les cache. Et normalement je les « dé-cache » avant que le billet soit publié… mais là je pouvais pas, j’avais poney. Mais c’est corrigé.

      héhé et merci bien pour l’éloge. C’est important pour me maintenir motivé !

  • Mr. Moustache 5 février 2010 - 17 h 44 min Répondre

    Il est en forme, le Arnaud!

  • Gusto 5 février 2010 - 17 h 49 min Répondre

    J’ai ri j’ai ri J’ai ri!

    Après j’ai vérifié le passé composé de « rire », pour être vraiment sûr. Parce qu’on a beau savoir on a toujours un doute sur le T. Et c’est grave, quand même de douter t?

    Après j’ai envoyer un lien vers le billet à la moitié de l’Univers pour que tu aies plein de visites. Enfin c’est ma sœur, ma tati Renée, et une copine qui m’est chère et un autre pote sympa et un poney. Ben c’est un début, déjà!

    Après j’ai quand même vérifié le subjonctif présent d’avoir…

    Bon d’accord, là je subjoncte un peu…

  • SKAL 5 février 2010 - 17 h 50 min Répondre

    La vidéo la plus universelle de tous les temps !!! On le connaît tous ce gros C… cultivé !

    Alors bien sûr, il est en concurrence directe avec le mec qui bourrine le bouton d’appel de l’ascenseur et avec le mec qui passe au vert en voiture alors qu’il n’a pas la place de passer devant et qu’il bloque ensuite tous ceux qui viennent de sa gauche.

    Mais quand même. Tu tapes dedans. (aïe… oups ? j’m’a trahi ?)

  • Disbalth 5 février 2010 - 18 h 08 min Répondre

    Salut !

    C’est une sympathique vidéo, comme les précédentes d’ailleurs et je comprends tout à fait ton point de vue par rapport à nos con..citoyens, qui quelques fois peuvent nous stupéfier par leurs délires. Néanmoins, certains savent user de finesse dans l’absurdité et pour cela on te remercie. Continue comme ça ! surtout que tu es loin d’être con.

    Amicalement
    D.

    • Dédale 5 février 2010 - 18 h 25 min Répondre

      Il ne peux qu’y avoir un seul Dé sur ce faux-rhum.

      Dégaine ou dissipe.

      *l’espagnol siffle*

    • Arnaud Delafaute 5 février 2010 - 21 h 45 min Répondre

      Dédale, toujours le roi de l’accueil 🙂 Se réserver une lettre entière pour soi tout seul, ça va limiter les visiteurs à 26 et moi j’en aimerais bien 29 alors va falloir partager.

      Disbalth, pas de soucis, c’est juste comme ça qu’il dit « je t’aime ».

  • V0RZINEK 5 février 2010 - 20 h 58 min Répondre

    ben ya pas que les helvètes qui bourrinent les boutons aux passages piétons, l’autre fois j’ai vu une vieille dame s’exciter sur l’un d’eux puis elle à failli se faire renverser en passant au « bonhomme rouge » … En fait.. moi je pense qu’ils servent à rien ces boutons… juste à faire croire qu’on à un pouvoir…. c’est psychologique… si c’était utile, on en mettrait à tous les passages piétons… non ?

  • Arnaud Delafaute 5 février 2010 - 21 h 43 min Répondre

    Merci à tous pour vos commentaires ! C’est ce qui m’encourage à continuer cette quête sans sens ni but.

    Gusto, http://www.leconjugueur.com/ est mon ami aussi 🙂 Passe le bonjour à Tatie Renée.

    SKAL, ils sont une multitude, ils prennent différentes formes, ils nous ressemblent.. Pourtant j’en ai jamais vu un DANS un ascenseur à presser pour que ça monte plus vite. Ils ont des limites.

    Disbalth, merci et bienvenue ! Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul suisse à m’en être rendu compte.

    VORZINEK, pas faux. Pis on en mettrait aussi sur les fours pour que ça cuise plus vite !

  • robi51 6 février 2010 - 9 h 54 min Répondre

    Bravo pour cette vidéo, super et bien réelle. Testée à plusieurs reprises, pas seulement dans les villes mais aussi dans des villages ou il y a un véhicule par jour qui passe…et il y a un feu, tu ne sais pas pourquoi ??
    Continue…..

  • SKAL 6 février 2010 - 11 h 42 min Répondre

    Moi si… mais j’habite à Paris aussi…

    Comme le disait une vieille chanson avec mon ancien groupe Ballast :

    Parisien, tête de rien,
    Passe ton chemin et laisse-moi
    Etre bien dans les moindres recoins
    De cette ville qu’est trop belle pour toi,
    Parisien.

  • Xupz 7 février 2010 - 20 h 58 min Répondre

    Merci Arnaud, ïou meïk maï deï.

    X., la reine du ï.

    (Oui parce que si on commence à compter les 29 visiteurs attitrés, hein…)

  • jackcelere 8 février 2010 - 12 h 00 min Répondre

    Là Arnaud tu as mis le doigt (tiens donc …) sur une pathologie présente égalitairement tant en ville qu’en campagne qui est « la Boutonnite aigue » et qui se manifeste pour le malade par une envie irrépréssible d’appuyer frénétiquement sur un bouton d’ascenseur, de boitier pour piétons ou bien un bouton marche de mixer par exemple.

    Ne jugeons pas hativement ces personnes et aidons les à surpasser leur maux !
    A.A.M.B.A (Association d’aide aux malades de la boutonnite aigue)

  • Olivier 10 février 2010 - 2 h 27 min Répondre

    Quand tu dis  » passages cloutés », est-ce une expression désuète en Suisse aussi, ou existe-t-il encore des clous qui protègent ( !) les dits passages? En France, ça n’existe quasiment plus que dans les régions reculées ( comme Paris): maintenant on a des bandes blanches qui réfléchissent la lumière des phares la nuit. Si on traverse trop vite, il se peut que ça provoque des crises d’épilepsie, ça doit être un moyen d’augmenter la sélection naturelle.

    • Arnaud Delafaute 15 février 2010 - 9 h 57 min Répondre

      oui alors effectivement, j’ai dit « passage clouté » mais c’est complétement suranné. Je ne sais même pas si on a jamais eu un seul passage réellement clouté en suisse en fait.

  • &rkµle 17 février 2010 - 22 h 59 min Répondre

    Mon nom commence par la 69e lettre de l’alphabet, puis- je me joindre à la discussion?

    Les passages cloutés sont depuis peu réservés aux propriétaires de chiens méchants;

    Pourquoi n’y a-t-il pas de bouton pour les automobilistes?

    A Bruxelles, on traverse traditionnellement entre les passages, de préférence en diagonale, par ce que c’est plus court.

  • Janie 1 septembre 2010 - 18 h 35 min Répondre

    Ici, au Québec, les gens appuisent sur le bouton (des fois conpulsivement), attendent 1 seconde, puis traversent quand même puisque le p’tit bonhomme n’est pas apparu instantanément! Ce qui fait que lors que ce dernier se décide à se pointer, bien le piéton il n’est plus là il reste que les automobilistes qui chialent parce qu’ils poirreautent au feu pour rien!

    Janie

    • Janie 1 septembre 2010 - 18 h 38 min Répondre

      *compulsivement (non mais la honte)
      et il n’est pas 18h35 mais 12h35! Et on fait l’éloge des horloges suisses!
      dernier point : désolée s’il y a du jargon québéçois, disons que ça ajoute une saveur exotique!

      Janie

Ecrire un gentil commentaire

Merci de partager ce billet !

Les passages piétons suisses