Ébaudir

Soyez la star des boîtes branchées, des clubs à la mode et des soirées hyp en utilisant dans sa forme correcte le verbe "ébaudir". Alors que tous les nazes et les hasbeens rajoutent un "s" moyenâgeux pour l’écrire "ésbaudir" montrez que vous, contrairement à ces incultes, vous possédez un dictionnaire de ce siècle sur votre étagère Ikea:

Ébaudir: – [Emploi transitif] Mettre en allégresse, divertir, égayer.

Cependant il s’emploie le plus souvent sous sa forme pronominale:
– [Emploi pronominal réflechi] S’égayer, se réjouir.

2 commentaires

  • fabien 18 janvier 2010 - 19 h 21 min Répondre

    Bonjour l’ami,

    C’est en cherchant sur l’internet pour en prouver son existence à un comparse réticent le mot ‘rétif’ que je suis tombé sur ce site doucement cinglé.
    Je ne te cache pas que je suis encore tout ébaubi de cette rencontre (et que j’ai une inclinaison naturelle à apprécier spontanément les gens qui manient le verbe conchier).
    J’en viens à ma remarque: il me semblerait fort à propos de faire figurer dans ton gloss’, non loin d’ébaudir, le verbe ébaubir, dont le participe passé, tu l’avoueras, sonne irrémédiablement quand tu en as pris conscience, comme un « Eh! Bobby ! »…
    C’est mon avis personnel, et il n’engage que moi, il va sans dire!

  • zulatar 9 juin 2010 - 19 h 18 min Répondre

    je pense comme il pense 😀
    vite, vite, une p’tite def’ d’ébaubir que je m’ébaudisse
    et en retour je mets absurditis
    dans mes favorisses =)

Ecrire un gentil commentaire

Merci de partager ce billet !

Ébaudir