Cocodès

Cocodès: subst masc. Dandy parisien fat et ridicule de la fin du dix-neuvième siècle, aux manières et à la toilette excentriques
Cocodette: subst fém. Femme de mœurs légères, à la mise et aux manières provocantes.

Pourquoi a-t-on inventé le terme « métrosexuel » alors qu’on avait déjà « cocodès » dans le dictionnaire ? Et pourquoi a-t-on inventé le terme « bimbo » alors qu’on avait déjà « cocodette » dans le dictionnaire ? Tu m’étonnes que ce bouquin soit si lourd si on invente tout le temps des nouveaux mots plutôt que de l’ouvrir…

11 commentaires

  • Baronne Samedi 3 juin 2010 - 12 h 29 min Répondre

    J’aurais tendance à penser que « bimbo » a une connotation « forcément blonde » que « cocodette » n’avait pas 🙂 Cela dt, me piquant d’utiliser un mot français existant plutôt que de me laisser envahir, j’ajoute « cocodette » à mon lexique car il combine astucieusement « cocotte » et « poulette ».

  • Xupz 3 juin 2010 - 14 h 15 min Répondre

    « j’ajoute « cocodette » à mon lexique car il combine astucieusement « cocotte » et « poulette ». »
    Je plussoie Baronne Samedi.

    Sinon, Arnaud, à quand une nouvelle vidéo de toi ? Tes cheveux me manquent tellement… :-(((

    • Yougos' 3 juin 2010 - 21 h 26 min Répondre

      C’est vrai que la vidéo se fait attendre vachement!

    • Mr. Moustache 4 juin 2010 - 17 h 14 min Répondre

      Serait-ce le nombre grandissants de fans de ce site qui effraie Arnaud?

  • Baronne Samedi 3 juin 2010 - 16 h 28 min Répondre

    « Plussoyer » serait-il un néologisme remplaçant « renchérir » ?

    • Xupz 5 juin 2010 - 3 h 01 min Répondre

      Néologisme peut-être, mais fort répandu et pas bien neuf… et il a bien le même sens que renchérir. Ou encore
      +1 WESH WESH

  • Arnaud Delafaute 5 juin 2010 - 22 h 23 min Répondre

    Baronne Samedi, sur google image, on trouve bon nombre de bimbos brunes qui méritent également, il est vrai, d’être assimilées à des gallinacés.

    Xupz, tu peux me conjuguer plussoyer à l’imparfait du subjonctif s’il te plait ?

    • Baronne Samedi 6 juin 2010 - 2 h 10 min Répondre

      Je dois admettre mes lacunes quant à ce que sont les « bimbos ». A quel point se différencient-elles des « pétasses » et « cagoles » ?

    • Arnaud Delafaute 6 juin 2010 - 8 h 22 min Répondre

      Tu t’adresses à la bonne personne puisque je suis justement expert en sottes. Voilà donc le glossaire de la pouf:

      – La pétasse a l’énorme avantage de figurer dans le dictionnaire: subst. fém. Prostituée débutante ou occasionnelle, femme facile. . C’est donc un jugement des mœurs plutôt que de l’apparence. Une Marie-couche-toi-là en somme.

      – La bimbo se défini principalement par sa plastique attrayante. (notons que « plastique » prend ici vraiment tout son sens). C’est donc son physique avantageux associé à des capacités intellectuelles proches de celles d’une grille pain qui font l’essence de la bimbo.

      – La cagole, quant à elle, a des formes approximatives mais c’est surtout dans le look et l’habillement qu’elle se distingue à l’outrance pour se faire remarquer. En voilà quelques exemples.

      Un exercice mentale pourrait donc nous permettre d’imaginer une bimbo-pétasse-cagole même si dans la pratique, on se contente simplement d’utiliser le terme qui sied le mieux, les autres étant implicites.

  • Baronne Samedi 6 juin 2010 - 13 h 02 min Répondre

    Avant cet éclaircissement remarquablement documenté, je croyais qu’une « pétasse » était une « bimbo » portée sur une hâblerie teintée de méchanceté. Quel bonheur de bénéficier de votre enseignement, mon cher !

  • ultravortex 29 juin 2011 - 10 h 40 min Répondre

    Chez nous en Provence, on ne dit pas « Bimbo » mais « Cagole ». Avec l’accent c’est assez explicite (et peu flatteur …).

Ecrire un gentil commentaire

Merci de partager ce billet !

Cocodès