2 commentaires

  • Coquelicocotte 9 septembre 2009 - 14 h 30 min Répondre

    C’est étrange, dans tous les polars ou autres thrillers dignes de ce nom – dont le suspens vous met Queneau-coutte en moins d’une ou deux- j’n’ai jamais ouï de phrase du genre:
    « Johnny, j’espère pour ton albuginée que cette mallette contient les 30 dollars, sinon, « Quick »!
    -Stéphène, écoute (se met à terre) moi…t’vois, je me prosterne, atermoie-moi quoi… »

  • de Blasi 28 juin 2012 - 10 h 49 min Répondre

    je découvre votre site ,
    interèsssant
    mais attention aux fautes d’orthographe !
    dans « atermoiement  » par exemple , vous donnez comme synonymes délai , sursi (sans « s » bravo )
    et ça n’est pas la seule , j’en ai passé d’autres……
    merci de faire une relecture
    amicalement
    jpdb

Ecrire un gentil commentaire

Merci de partager ce billet !

Atermoyer