37 commentaires

  • ciarapica 9 janvier 2010 - 21 h 01 min Répondre

    ce joli mot est utilisé dans une magnifique nouvelle « l’aéronef » de Valérie Français
    lauréate du concours l’effeuillant éditée chez l’effeuillant

    • monard 18 janvier 2012 - 22 h 18 min Répondre

      aussi utilisé dans « La sentinelle en dormie » de Noël-Noël
      « Mathieu, placide, laissa passer le flot de cette longue alacrité… »

  • bob D. 31 mars 2010 - 22 h 07 min Répondre

    il est aussi utilisé dans « las vegas parano » de hunter s. Thompson (traduction phillippe Mikkriamos)

  • bablet 3 mai 2010 - 11 h 53 min Répondre

    et aussi dans la désobéissance civile de Henry David Thoreau.

  • Sone 10 mai 2010 - 14 h 53 min Répondre

    Et dans les « Lettres aux alcooliques »(1953) du Docteur Pierre Fouquet.

  • Lars 30 mai 2010 - 16 h 07 min Répondre

    « Demain, une oasis »

    page 67

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Demain,_une_oasis

    Récompence : Grand Prix de l’Imaginaire 1993.

  • DoM P 25 juillet 2010 - 12 h 28 min Répondre

    Et sur ce blog : http://fboizard.blogspot.com/2010/07/spoilt-rotten-toxic-cult-of.html

  • Zarathustra 2 août 2010 - 23 h 36 min Répondre

    Il l’a également été dans le /Napoléon/ de Jacques Bainville .

  • Dably 4 août 2010 - 21 h 45 min Répondre

    Mot présent dans le quatrième tome de la bande dessinée « Kador » (Christian Binet).
    Kador, à propos d’un verre baveur : « Ce simple accessoire de farce et attrape avait provoqué dans nos rangs la plus folle alacrité… »

  • Ant 27 octobre 2010 - 22 h 31 min Répondre

    et aussi dans la presqu’île de Gracq (José Corti)

  • FanOfElektra 3 novembre 2010 - 13 h 42 min Répondre

    Il est aussi utilisé dans l’étrange nouvelle de Herman Melville : Bartleby the scrivener ( bartleby le scribe ) :

     » La moindre des taches de Gigembre, celle en tout cas dont il s’acquittait avec le plus d’alacrité  » ( « Not the least among the employements of Ginger Nut, as well as one he discharged with the most alacrity […] ).

    Il y a beaucoup de mots de vocabulaire dans ce livre, surtout au début de la nouvelle lors de la présentation des personnages, connaissez-vous : dyspepsie, orbiculaire, intrinsèque, subséquent … ?

  • Leroux 27 novembre 2010 - 5 h 31 min Répondre

    Alacrité est cité par James Joyce dans Ulysse. « Miss Douce avec alacrité…. »

  • Tajem 27 novembre 2010 - 15 h 45 min Répondre

    Ce mot est employé à de nombreuses reprises par Robert Merle dans « les hommes protégés ». Il y caractérise souvent le changement d’humeur de femmes qui passent d’une certaine réflexion ou morosité à « une complète désinvolture pleine d’alacrité »

  • Jean-luc 18 janvier 2011 - 18 h 53 min Répondre

    ce mot est également utilisé par Michel Hérubel dans son ouvrage « les démons des brumes ».

  • Leroux 18 janvier 2011 - 20 h 19 min Répondre

    James Joyce dans Ulysses l’emploie à plusieurs reprises « Alacrity », traduit bien sur en français (cf Plaïade) par alacrité….

  • Pedro_h 14 mars 2011 - 14 h 57 min Répondre

    Il est également présent dans un sms que vient de m’envoyer un ami………….

    • Fawzia 12 mars 2012 - 9 h 24 min Répondre

      Pedro -H nous avons un ami en commun!

  • Leduke 17 mars 2011 - 18 h 48 min Répondre

    alacrité dans « Tant que la terre durera » de Henri Troyat
    Un sentiment de légèreté, d’alacrité, lui traversa l’esprit.

  • dumont 11 avril 2011 - 11 h 48 min Répondre

    Alacrité: subst. fém. État de vigueur et de vitalité, souvent mêlé de bonne humeur et d’entrain.

    Il fait et défait ses valises avec l’alacrité patiente et désordonnée d’un insecte brouillon pris dans un rituel domestique qui pourrait durer éternellement

    et citer la référence???????

  • polo 24 avril 2011 - 13 h 56 min Répondre

    aussi dans « l’Abyssin » de JC Ruffin (excellent bouquin d’ailleurs)

  • borderie 1 mai 2011 - 13 h 57 min Répondre

    mot favori de Albert PARAZ, le gala des vaches, Remous

  • gmork 14 juillet 2011 - 13 h 25 min Répondre

    dans la série « utilisation du mot alacrité dans un livre » je citerai aussi le monde englouti de Ballard.

  • gmork 14 juillet 2011 - 13 h 29 min Répondre

    « Strangman accueillit chacun de ses invités à son arrivée, au bout de la passerelle. D’excellente humeur, il fit preuve d’un charme et d’une alacrité sans faille, complimentant Béatrice à loisir sur sa mise. »

  • kpm 22 juillet 2011 - 0 h 35 min Répondre

    … j’ai même lu une retranscription Béruréenne: « Allah Christ t’es ? »

  • Fauque 11 septembre 2011 - 18 h 45 min Répondre

    Dans « Alabama Song » de Gilles Leroy

    • schmetterling 18 octobre 2011 - 19 h 54 min Répondre

      Puisqu’on en est à citer toutes ses utilisations …
      Il est utilisé dans le jeu league of legends pour désigner les compétences améliorant la vitesse d’attaque 🙂

  • hobaya 25 octobre 2011 - 8 h 48 min Répondre

    mot repris par Agatha Christie dans  » Rendez-vous à Bagdad »

  • Duvert 19 novembre 2011 - 20 h 13 min Répondre

    Mot présent dans « Rue de la Sardine » de Steinbeck, traduction de Magdeleine Paz.
    Chapitre XI : « En dépit de leur alacrité, ce ne fut que le soir qu’ils purent prendre le vrai départ. »

  • Ducros 8 janvier 2012 - 23 h 09 min Répondre

    Il est aussi utilisé dans le jeu « star wars: the old republic » pour signifier un bonus de vigueur.

  • Luccioni 10 janvier 2012 - 4 h 53 min Répondre

    Mot présent dans l abdication d’ Alain Decaux

  • KAPIEM 19 janvier 2012 - 13 h 49 min Répondre

    Puisque ce mot semble susciter un fort engouement durable…

    Bon allez… cela fait près d’un an que j’hésite à poster cette référence… moins « flatteuse » (?) – mais mieux documentée – … j’y vais !

    « Remo accepta avec alacrité, malgré les protestations de Cynthia… »

    (traduit de l’américain par France-Marie Watkins.) ligne 18 page 210 titre: « implacablement votre » ( tome n°1 inaugurant la série: « l’implacable » / Gérard de Villiers / PLON).
    imprimé 3eme trimestre 1977, ISBN 2-259-00266-8,

    Comme quoi cette « France-Marie » peut nous enrichir même dans le « tout-venant » !…
    Yo.

  • wizzzzz 2 octobre 2012 - 9 h 57 min Répondre

    Egalement lu dans « Firmin » de Sam Savage : « Ce manque total de grâce,si grotesque chez une créature de ma stature, était particulièrement malheureux à cette époque où j’étais dans une phase qui exigeait un maximum d’alacrité. »
    Je suis en train de le lire, ça me paraît bien parti!

  • lamy 24 novembre 2012 - 16 h 47 min Répondre

    adieu

    « A la criée »,32 commentateurs!
    Bravo!  » vitalité, vigueur, bonne humeur, entrain « …
    Mais ça m’agace, je suis allé chez le docteur,
    en train en retard.
    Le docteur en pleine acrimonie:  » Dites 33 ! 33 ! 33 !..
    atonie! rouscailleur! humeurs sales de gorge, 40°… »
    Le 33 ième commentateur, horripilé, déclare: NO COMMENT!

  • martin 15 décembre 2012 - 15 h 54 min Répondre

    Le cheval d’orgueil- de Pierre Jakez Helias, édition Plon 1975. Page 439… « L’élégance et le souci du rang, le désir de s’élever ou simplement la joie de vivre, l’alacrité de la jeunesse, c’est dans la danse de noces qu’ils se manifesteront… »

  • filochard 30 décembre 2012 - 11 h 18 min Répondre

    Alacrité : Je lis en ce moment les romans policiers à l’époque du moyen-age de ANDREA JAPP, et je rencontre dans tous ses livres ce mot. Il y en à un que j’aime aussi, c’est le mot « BOUGETTE » qui est un sac en cuir qui servait pour les voyages, sûrement l’ancêtre des sacs à main. J’aimerais assez que vous le mettiez dans votre lexique pour qu’il fasse le tour de France et revienne un jour dans le langage courant, car je le trouve vraiment joli

  • nono hime 22 février 2014 - 19 h 59 min Répondre

    Egalement utilisé dans le roman « La cérémonie paternelle » de Josée Laure.

  • Fortesk 25 mai 2014 - 16 h 37 min Répondre

    On le trouve aussi dans le roman Assassin’S Creed La Croisade secrète de Olivier Bowden

    tiré du jeu vidéo d’ubisoft.

    « Plus aucun villageois ne s’affairait vers les étals désormais abandonnés, n’en interpelait un autre

    ou ne marchandait avec alacrité. »

  • ciarapica 17 octobre 2014 - 23 h 38 min Répondre

    quel bonheur!!!!!!
    mercii

  • radha 8 février 2015 - 15 h 17 min Répondre

    Alacrité utilisé dans Mansfield Park de Jane Austen
    Et monsieur Rushworth s’avança vers lui avec une grande alacrité…

  • Seg 21 mars 2015 - 17 h 15 min Répondre

    Ainsi que dans Alexis ou le traité du vain combat de Marguerite Yourcenar
    « Je passe sur le somnambulisme du désir, la brusque résolution qui balaie toutes les autres, l’alacrité d’une chair qui, enfin, n’obéit plus qu’à elle-même. »

Ecrire un gentil commentaire

Merci de partager ce billet !

Alacrité